Ils ont «traversé la mer à l’insu du Ciel».
Ceux qui naviguent maintenant en Atlantique l’on fait. Enfin, certains d’entre eux, pas tous, pas encore. Et non sans anicroches ni meurtrissures. Ils en sont fiers, avec modestie.

Devant, Desjoyeaux et Jourdain s’échappent. Ils semblent inaccessibles. Toutefois, on ne sait pas ce qui se passe à bord, les petits ou gros problèmes. Il reste encore 7000 milles : deux Route du Rhum à suivre. Donc, tout reste à faire.

Après le cap Horn, pressés de filer vers le Nord, ils ont fait route directe dans le détroit de Le Maire, entre Terre de Feu et île des Etats, puis à l’Ouest des Malouines. En gros : «Y en a marre du Sud, on se casse». Il y avait peut-être moyen d’être un peu plus patient …

Pour le moment, ils utilisent les vents d’Ouest le plus longtemps possible : Mich’ avec prodigalité en se laissant porter par le flux, au besoin en s’écartant de la route directe. Bilou est un peu plus avare des milles parcourus et ne s’éloigne pas trop de la route directe.


Le 8 à 03h00 UTC. http://www.vendeeglobe.org/fr/

C’est que le problème se pose à plus long terme : que fait-on de l’anticyclone qui se développe au large de la côte Argentine ?

Il est déjà visible sur les cartes de surface :


http://meteoarmada.directemar.cl/prontus_meteo/site/edic/base/port/inicio.html

Avec un peu d’attention, on le repère sur la photo sat à la zone claire qui stagne au large de la pampa.


http://www.sat.dundee.ac.uk/

La question est maintenant : l’anticyclone va-t-il se déplacer vers l’Est ou non ?
- S’il se déplace vers l’Est, il faut dégager rapidement pour ne pas se faire prendre dans les calmes, quitte à s’éloigner franchement de la route directe.
- S’il reste au voisinage de la côte sud-américaine, on privilégie la route directe.

Et la prévision alors ? Bien sûr, c’est entre les deux ! HP traîne le long de la côte argentine, puis dégage vers l’Est rapidement… Il va falloir jouer fin.

Voici la prévision pour le 9 : HP se tient sagement le long de la côte argentine, et on en profite pour grimper vers le Nord.



Le 10, ça se gâte :
HP est parti visiter l’Atlantique Sud, et il se mangerait bien un petit bateau pour la route.



Et c’est précis, ces prévis-là ?
Moyen-moyen : pas mal pour la situation générale, plus incertain pour le timing des opérations.
On vous avait prévenu, ce n’est pas encore les vacances pour les navigateurs.